Un métier très encadré

On ne s’improvise pas géotechnicien et ce métier est très risqué en ce qui concerne les assurances décénales (une faute de la part d’un géotechnicien pouvant avoir des conséquences financières très importantes). Ainsi, une norme a été créée afin de définir le rôle et les missions du géotechnicien et ainsi d’encadrer ses responsabilités. Toutes les missions géotechniques doivent donc être conformes à la norme NF P 94-500 dont la dernière version date de novembre 2013 et que vous pouvez acheter ICI si le coeur vous en dit.

missions geotechniques bureau

Des missions géotechniques pour chaque phase de projet

Une étude de sol se compose de plusieurs missions géotechniques encadrées par la norme NF P 94-500 et correspondant aux différentes phases d’avancement du projet. Ces missions s’effectuent de la plus générale à la plus précise.

Phase préliminaire (missions G1 ES et G1 PGC): définition du modèle géologique du site et premières recommandations générales puis définition des principes généraux de construction.

Phase d’avant projet (mission G2 AVP): étude des principes constructifs et de l’adaptation du projet au sol. Premières données dimensionnelles et quantitatives.

Phase de projet (missions G2 PRO, G2 DCE/ACT): étude plus précise du projet comprenant une synthèse du site, les méthodes de mise en oeuvre des ouvrages géotechniques et les calculs de dimensionnement associés. Etablissement des documents à destinations des entreprises sollicitées sur le projet.

Phase d’exécution (missions G3 et G4): étude détaillée des ouvrages et suivi lors de l’exécution des travaux. Vérification de la conformité des ouvrages avec le projet et les différentes recommandations ou adaptations.

Une étude de sol pour une maison d’habitation comprend en général les missions G1 ES et PGC ainsi que la mission G2 AVP.